C’est par une froide soirée de février et avec un nouvel album qu’Alex Clare débarque à Paris.

C’est à la Maroquinerie que le chanteur déposa ses valises pour une soirée unique avant de partir continuer sa tournée européenne, accompagné de l’artiste Luke Quinn pour la première partie.

Pour tout vous avouer je ne connaissais pas du tout Luke Quinn, mais il a su me mettre d’accord avec son univers doux, amoureux et reposant. J’ai trouvé que l’ensemble se mariait très bien avec l’univers soul/electro d’Alex Clare.

Durant sa prestation nous avons eu droit à certain titre de son EP, le tout servi par une prestation où la sobriété était le maître mot.

Luke Quinn est une bonne surprise dans l’ensemble, avec son chill romantique et sa prestation tout en retenu, il serait bon de voir comment tout cela évolue.

Bon petite pause, à peine le temps de finir mon verre, voilà que la soirée reprend.

La première chose qui m’a marqué c’est sa voix puissante. Non pas qu’elle soit ultra impressionnante mais plus par son exactitude par rapport au version digital que j’ai pu entendre.

Alex Clare, chapeau de circonstance nous donne ce que l’on a envie d’entendre, un mélange d’ancien et de nouveaux morceaux dans le bon style Soul/Electro. De « Up All Night », à « Caroline » ou même « War Rages On ». Qui n’a pas envie de chanter à tue-tête ou de danser ?

Visant juste avec sa set-list et son énergie sur scène, il arrive à se mettre le public dans la poche et permet d’instaurer une ambiance légère.

Après avoir chanter son succès « Too Close » que la fosse attendait avec impatience et « Open My Eyes » tous les musiciens partent de la scène et Alex Clare revient pour un rappel plus intimiste. Juste une guitare acoustique et sa voix.

Je trouve personnellement que son rappel étaient tout ce que j’attendais de cet artiste. On le sens plus à l’aise et enclin à partager un univers pop/folk qui lui correspond bien plus.

Entre la reprise de Etta James « Damn Your Eyes » qui permet de séduire n’importe quelle fille au monde ou « Hold Yuh » de Gyptian qui nous transmet une émotion si particulière.

J’ai adoré les deux dernières musiques de ce concert « Just a Man » avec sa puissance folk et surtout la reprise de Lead Belly « Goodnight, Irene ». Que voulez-vous, j’ai toujours adoré la musique de taulard.

A peine le concert finis le voilà qui débarque au stand de Merch pour vendre ses CD/Vinyles et autre Goodies.

Ce concert était vraiment sympa, ça m’a permis de découvrir de nouveaux talents et surtout de voir ce que donne Alex Clare en live. Malgré une certaine redondance durant le concert sa voix m’a permis de passer outre.

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour les rappels en acoustique, je me sentais comme dans un cocon. comme si nous vivions un moment particulier avec le chanteur.