Sorti en ce début d’année 2017, Look at the Sky est le premier EP du groupe parisien Point Mort. Composée de cinq membres et formée en 2014, la formation délivre un post hardcore qui plaira, sans aucun doute, aux fans des groupes phares de cette scène.

Enregistré et mixé par Sylvain Biguet (Comity, Revok, Klone), masterisé par Nick Zampiello (Isis, Rosetta), Look at the Sky est le reflet d’une volonté de s’entourer de personnes ayant de l’expérience dans ce registre métallique, dont les groupes émergeant ces dernières années ne se comptent plus. À la fois brute, nature et authentique, le son proposé dénote ainsi cette volonté de frapper fort dès le premier essai.

Les codes du genre sont respectés : des compositions longues permettant l’immersion, l’alternance de phases d’accalmie avec d’autres parties plus virulentes, un chant féminin à la fois hargneux et envoûtant, etc. Les influences d’Amenra et d’Oathbreaker se retrouvent aisément et Point Mort n’a rien à envier à ces Belges. Si plusieurs écoutes sont nécessaires pour comprendre l’univers sonore du combo et ne pas être effrayé par les incessants changements d’ambiances, la véritable force de l’EP réside dans la constante montée en puissance qu’il se dégage au fil des titres.

Ainsi, le début du voyage est marqué par une tension, une hargne et une colère certaine. Sans arrangement, seul quelques larsens et autres passages où seul la basse résonne servent de transition pour amener les séquences musicales intenses et presque bruitistes (« Ophelia », « Make the Loop Circle Flat »). Évoquant la dernière production d’Oathbreaker, les timbres de voix et la variété des chants utilisés enrichissent les morceaux et apportent une dimension supplémentaire à ce post hardcore fait de contrastes. Clôturant l’EP, « Plastic Rainbow » et « Laberinto » apparaissent alors comme des moments forts du disque. Les mélodies s’expriment pleinement, envoûtent, transpirent d’émotions et achèvent cette déflagration musicale, de près de trente minutes, en apothéose. Pour finir, enregistré en une seule journée, Look at the Sky, se distingue par une énergie qui, probablement, se retrouvera lors des prochaines prestations scéniques de Point Mort.

En somme, le post hardcore n’est pas encore un genre de métal épuisé. À l’instar de Point Mort, des groupes apportent encore leur pierre à l’édifice. Look at the Sky ne convertira pas les réticents à ce style mais plaira aux amateurs du genre et se veut de bon augure pour de prochaines productions. Un groupe à suivre donc…

Où les suivre : Facebook // Soundcloud